Quartier libre

Qui n’a jamais rencontré les poésies de Jacques Prévert, déjà sur les bancs de l’école ? Formé dans les rangs du surréalisme, Prévert n’a jamais cessé de rendre compte de notre quotidien avec une ironie mordante. Mêlant les calembours aux remarques insolites, il s’amuse toujours des imbroglios de notre existence, refusant l’ordre établi,
mêlant avec simplicité humour, tendresse et colère. Un chercheur de « bonheur » qui a su toucher les petits comme les grands. Le revisiter, c’est frapper à la porte d’un ami pour un moment de complicité...

50 mn -
Créé le 7 mars 2009 à Rennes à l'occasion du "Printemps des poètes"
Spectacle joué dans les bibliothèques, les cafés-concerts, les festivals de théâtre...
Une production du Théâtre de l'improbable
Accordéoniste : Stéphanie Le Lay
Comédien : Hervé Arnoux

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les Bas-Fonds de Maxime Gorki

Prix Ados 2012