Articles

Affichage des articles du mai, 2013

Jeudi 6 juin, bibliothèque de Bourg-L'Evêque - J'avoue que j'ai vécu, Pablo Neruda - Lecture musicale par le Théâtre de l'Improbable

Image
" Je veux vivre dans un pays où il n'y a pas d'excommuniés.
Je veux vivre dans un monde où les êtres seront seulement humains, sans autres titres que celui-ci, sans être obsédés par une règle, par un mot, par une étiquette.
Je veux qu'on puisse entrer dans toutes les églises, dans toutes les imprimeries.
Je veux qu'on n'attende plus jamais personne à la porte d'un hôtel de ville pour l'arrêter, pour l'expulser.
Je veux que tous entrent et sortent en souriant de la mairie.
Je ne veux plus que quiconque fuie en gondole, que quiconque soit poursuivi par des motos.
Je veux que l'immense majorité, la seule majorité : tout le monde, puisse parler, lire, écouter, s'épanouir. "

in J'avoue que j'ai vécu, Pablo Neruda (1974)


Rêveur immense et majestueux, voyageur infatigable de par le monde, Pablo Neruda a su mêler la mythologie des plateaux sud-américains aux odes humanistes les plus profondes, dans un engagement politique total.…

Samedi 25 mai, bibliothèque des Champs-Manceaux, Rennes - Eclats de jardin en poésie par le Théâtre de l'Improbable

Image
Je serai jardinier Jardinier Des arbres à cultiver Au lever du soleil Moi aussi me lever N’avoir rien pour m’inquiéter Sinon la fleur que j’ai plantée Chacune des fleurs que j’ai plantées Au rang des fleurs sera ma préférée Même l’ortie à la bonne heure Tant elle sera vraie ma fleur Pipe à la bouche buveur de lait A bonne renommée je veillerai de près Le danger ne m’atteint plus guère Je me suis mis moi-même en terre Il le faut vraiment – oui vraiment Et au levant et au couchant Quand le monde sera décombre Qu’il y ait une fleur sur sa tombe
Attila Jozsef

Samedi 25 mai, à la bibliothèque des Champs-Manceaux, le Théâtre de l'Improbable vous invite à flâner au jardin.  

Jardins à l’anglaise ou à la française, jardins de grand-mère ou de curés, jardins d’hiver ou jardins secrets, jardins à l’abandon ou jardins suspendus... Autant de reflets, autant d’écrins … Poésies et musique en balades offrent un regard toujours renouvelé sur ces petits paradis de beauté et de silence. Les poètes ont puisé là d'i…