Jeudi 6 juin, bibliothèque de Bourg-L'Evêque - J'avoue que j'ai vécu, Pablo Neruda - Lecture musicale par le Théâtre de l'Improbable


" Je veux vivre dans un pays où il n'y a pas d'excommuniés.
Je veux vivre dans un monde où les êtres seront seulement humains, sans autres titres que celui-ci, sans être obsédés par une règle, par un mot, par une étiquette.
Je veux qu'on puisse entrer dans toutes les églises, dans toutes les imprimeries.
Je veux qu'on n'attende plus jamais personne à la porte d'un hôtel de ville pour l'arrêter, pour l'expulser.
Je veux que tous entrent et sortent en souriant de la mairie.
Je ne veux plus que quiconque fuie en gondole, que quiconque soit poursuivi par des motos.
Je veux que l'immense majorité, la seule majorité : tout le monde, puisse parler, lire, écouter, s'épanouir. "

in J'avoue que j'ai vécu, Pablo Neruda (1974)



Rêveur immense et majestueux, voyageur infatigable de par le monde, Pablo Neruda a su mêler la mythologie des plateaux sud-américains aux odes humanistes les plus profondes, dans un engagement politique total. Jusqu’au bout, il aura vécu la poésie comme un engagement sans faille envers autrui et envers le monde. 

Jeudi 6 juin 2013 à 18h30, nous présenterons à la Bibliothèque de Bourg-L'Evêque (Rennes) des morceaux choisis parmi les "vies du poète ". Un parcours libre dans l’œuvre de Pabo Neruda sous forme d'une lecture musicale en français et en espagnol, en hommage au poète chilien et à l'occasion du  40ème anniversaire de sa mort.
J'avoue que j'ai vécu, Théâtre de l'Improbable.
Diseurs : Hervé Arnoux, Manuela Mendès
Guitariste : Mathilde Dziengelewski
Durée : 1 heure - Entrée libre et gratuite
Lecture disponible pour d’autres présentations.


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les Bas-Fonds de Maxime Gorki